Vestriçoises, Vestriçois,

Après un bel été très chaud et sec, la rentrée s’est bien déroulée, les enfants ont repris le chemin de l’école et les élus leurs réunions.

Concernant la semaine de 4 jours, un courrier a été adressé au Directeur Académique des Services de l’Education Nationale du Gard (DASEN) par le Président de la Communauté de Communes Rhôny Vistre Vidourle fin aôut. L’avis du DASEN a été sollicité afin de connaitre son point de vue sur le retour en janvier 2018 ou septembre 2018, il en ressort qu’il n’y aura pas de changement de rythmes scolaires en cours d’année scolaire. Une concertation sera engagée après janvier pour définir l’organisation à la rentrée de septembre 2018.

Les travaux de la 3ème tranche d’aménagement de la traversée de la commune commencent à compter du 9 octobre. Ce chantier engendrera des nuisances avec la mise en place de déviation de la circulation sur la route départementale et dans la traversée du village. Ces désagréments sont nécessaires pour nous permettre de sécuriser les deux entrées de l’agglomération en réduisant la vitesse.

Nous avons demandé aux foyers concernés de bien vouloir se faire inscrire auprès de la mairie dans le cadre de l’opération Vistr’alabri qui consiste à faire effectuer un diagnostic sur la vulnérabilité de leurs habitations en cas d’inondation. Pour rappel, ce diagnostic est gratuit, le financement est pris en charge par l’état, la région, le conseil départemental et la commune. Nous constatons que le nombre de volontaires est faible en rapport des zones inondées en 2005, en conséquence, si vous habitez dans une zone reconnue par le PPRI d’aléa fort ou modéré, vous pouvez encore faire la démarche auprès des services de la mairie.

Le stade de football va être équipé d’ici la fin octobre d’éclairage entièrement financé par le budget communal, sans aucune subvention, ce qui permettra aux équipes de s’entraîner dans de meilleures conditions.

La situation financière de la commune n’est pas florissante avec la diminution des dotations de l’état et les diverses augmentations que nous subissons et ne maitrisons pas. La rigueur doit s’imposer en matière de gestion et la recherche d’économies doit rester notre préoccupation essentielle si l’on veut éviter l’augmentation de la fiscalité locale.

Jean-François Laurent,
Maire de Vestric et Candiac